Les langues étrangères, une priorité absolue

Aujourd’hui si l’on veut trouver un emploi plusieurs qualités et qualifications sont requises. Parmi elles, l’une des plus importantes est sans nul doute la maîtrise d’une ou plusieurs langues étrangères. L’anglais est une base sûre mais est-ce suffisent ? En fonction de l’endroit ou nous travaillons, les langues demandées varies. En France notamment les frontières partagées avec l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne sont des indicateurs de cette spécificité.

Cependant ces qualités ne sont pas spécifiques aux frontières. La mondialisation oblige l’échange avec de nombreux pays, et certaines entreprises internationales se montrent très polyvalentes en ce qui concerne la linguistique. Russe, Mandarin, Japonais, Portugais, et bien d’autres langues adoptent de nouveaux praticiens tous les jours.

Par où commencer ?

Logiquement il faut apprendre les langues les plus parlées donc : anglais, espagnol, mandarin.

Mais d’autres langues peuvent avoir un rapport avec un certains domaines d’activité ou l’emplacement d’une entreprise. Priorisez donc l’anglais, et ensuite les langues spécifiques dont vous avez besoin.

Voici quelques exemples

Les langues les plus répandues

Le mandarin : langue la plus parlé au monde. Près de 14,4% de la population mondiale (995 millions de natifs, et 200 millions de personnes non-natives pratiquent le mandarin). Dans le commerce, le mandarin devient de plus en plus important, apprendre cette langue est un avantage considérable.

L’anglais est la langue universelle par excellence. Au centre des négociations et des échanges internationaux, elle est pratiquée dans tous les pays. C’est un atout majeur, indispensable. Parler anglais, c’est bien ; ne pas parler anglais, c’est un handicap.

L’Espagnol est la langue la plus répandue. Elle ouvre aussi la voie à l’apprentissage des langues latines. Les communautés latines sont très répandues dans le monde, nous citerons l’exemple des Etats-Unis et représentent 17,5% de la population des USA.

Une langue émergente

Le portugais : langue émergente, parlée au Portugal, au Brésil, et dans 7 autres pays. Le Brésil est un pays émergent et est de plus en plus important par sa population en hausse, ainsi que ces échanges internationaux. Attention, car il existe deux types de portugais : européen et brésilien. Les deux sont très similaires mais il est important de connaître leurs nuances.

Langues spécifiques

L’italien : langue des arts. En plus d’être une puissance économique reconnue, l’Italie est le pays des arts : théâtre, musique, littérature, la pratique de l’italien est souvent nécessaire à ceux et celles dont la carrière est dirigée vers l’art (le vocabulaire spécifique à la musique par exemple est entièrement italien et est utilisé à l’international dans toutes les institutions).

L’Allemand : la langue européenne des affaires. Cette langue n’est pas uniquement parlée par les allemands mais aussi par les pays d’Europe centrale et de l’Est. Troisième puissance économique et moteur de l’union européenne, nation d’innovateur à la pointe de la technologie, leur langue est un moyen d’accéder à de nouvelles opportunités.

Les autres bienfaits de l'apprentissage des langues

Mais apprendre une nouvelle langue n’est pas uniquement bénéfique pour l’employabilité d’une personne, sachez que l’apprentissage d’une langue modifie notre cerveau et ses effets sont extrêmement positifs !

Cela développe notre cerveau, le « muscle ». Des études ont démontré que la structure du cerveau changeait uniquement chez les personnes apprenants une ou plusieurs langues. Plus généralement les zones grandissantes dans le cerveau sont liées à la mémoire et aux émotions. Cette étude nous explique alors qu’apprendre une langue est un excellent moyen de maintenir son cerveau en forme.

Notre capacité à reconnaitre les sons s’améliore, ainsi que notre capacité de concentration. Lorsque l’on apprendre une langue étrangère, il est indispensable de fournir un véritable effort de concentration et de mémorisation. Règles de grammaire, vocabulaire, prononciation et conjugaison, tout ce qui implique l’apprentissage d’une nouvelle langue oblige à travailler sa concentration. Une concentration développée qui pourra ensuite être utilisée dans d’autres domaines.

Cela retarde la maladie d’Alzheimer et la démence. Tout comme la gymnastique pour votre corps, exercer votre cerveau engendre des bienfaits notables. De nombreuses études ont établi un lien entre le fait d’être bilingue et un retardement de la maladie d’Alzheimer et des premières crises de démence. Selon les chercheurs, ce retardement de quatre ans en moyenne serait dû au fait que l’apprentissage d’une langue active nos cellules grises, ce qui empêche leur dégénérescence.

Vous savez tout désormais sur les différentes applications des langues, mais aussi de ses bienfaits !